N3B: Clermont compte bien débloquer le compteur en 2017

La formation namuroise du MFC Clermont a la particularité, à l'A.B.F.S., d'être la seule à avoir encaissé en moyenne plus de... dix buts par match (131 en douze rencontres exactement). Drenica Namur en a planté douze, Dinant et Schaerbeek treize, GT Sambreville dix-sept et c'est le MF Seillois qui détient le record avec dix-huit goals enfilés aux «Vert et Blanc». «Et malgré tout, nous étions parvenus à mettre sept buts aux Andennais», rétorque le gardien clermontois Christophe Couez. «N'empêche que, forcément, devoir aller autant de fois rechercher la balle dans son but, c'est ch... (sic). La perte, dès l'entame de la saison, de notre goleador, David Scharlaken (photo ci-contre), qui s'est fait opérer du genou, aura pesé lourd.

Nous sommes repartis avec quelques jeunes, peut-être de trop pour la D3. Cela aurait été plus simple de les aguerrir en P1 ou P2. Pour compenser, parfois, Jérôme Buisseret quitte sa place en défense pour tenter de nous garder dans le match avant que cela ne craque complètement. Malheureusement, alors, cela ne revient plus derrière. On a souvent explosé en deuxième période.»
Clermont est aussi la seule équipe à n'avoir toujours pas engrangé le moindre point. «Pourtant, l'ambiance demeure excellente. On a, par exemple partagé une magnifique troisième mi-temps avec les joueurs du BF Dinant, alors que nous avions été défaits... 3-13. Ils n'imaginaient pas à un tel accueil et nous ont dit qu'ils attendaient avec impatience le retour pour... l'après-match.»

BERRIER COMME RENFORT
Les Walcouriens n'ont pas encore réussi à débloquer le compteur et pourtant, ils sont loin d'être déjà  mathématiquement mûrs pour un retour en P1 namuroise. Vu le forfait général enregistré dès avant les trois coups de la saison par Futsal Chimay, seul le treizième classé et dernier basculera. Or, le Mini Star Jemeppe, douzième, ne compte que quatre unités. «Nous avions été battus 7-5 chez les Jemeppois, alors que nous devions l'emporter. Nous avions trouvé le cadre à multiple reprises. Il y aura le match retour, sans compter que nous allons pouvoir compter sur David Scharlaken. Il a déjà repris au football. Un de ses amis, Boris Berrier, joueur de foot en P4 du Hainaut à Froidchapelle qui est du même acabit viendra aussi nous épauler au second tour. Salvatore Campanella va aussi revenir en défense. Bref, nous devrions désormais davantage tenir la distance.»
Le maintien passera toutefois par une certaine assiduité au niveau des présences. «On jouera chaque match pour tenter de les gagner. Toutefois, avec les plus anciens comme Bertrand Gohy, on se dit aussi que retrouver la P1 ne serait pas catastrophique non plus. Nous n'aurons de toute façon aucun pression.

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.