N3B: MF Seillois a survolé le derby et se replace

Avec huit points récoltés en dix matchs, MF Seillois affiche un bilan en dessous des espérances en Nationale 3B à l'ABFS. L'équipe s'est montrée plutôt irrégulière depuis l'entame du championnat mais les derniers résultats incitent à l'optimiste. Au lendemain du match perdu par forfait à GDF Manage pour arrivée tardive et la défaite contre Arena Wavre, les Andennais ont enchaîné par deux récents succès. Si celui à MS Marchienne, alors lanterne rouge, a été décroché dans la douleur, il n'y pas eu photo dans le derby face à l'Inter Namêche, qui partage la même salle. «Contre Wavre, j'ai vécu l'un des match les plus frustrant du premier tour», avoue Sylvain Depas le coach seillois.

«A 6-4 à la 44e, on ne devait jamais perdre. Nous avons manqué d'intelligence en essayer d'encore scorer, au lieu de gérer. J'attendais une réaction à Mont-sur-Marchienne et même si tout a été loin d'être parfait, le principal était là, avec ces deux points arrachés de haute lutte.»
Contre Namêche par contre, Seilles a déroulé. «Ce derby est normalement toujours âprement disputé mais cette fois, il n'y a eu aucun suspense. Dès que j'ai reçu la composition adverse, j'ai cru à une blague. Nos adversaires étaient six, avec leur coach, Jean Vanuytrecht comme titulaire et son «T2», Dominique Hubeaux comme unique réserviste. Ils alignaient aussi Adrien Delmelle et Dorian Segat, qui habituellement ne jouent jamais. Vu les circonstances, les Namêchois ont tenté de retarder l'échéance en jouant très regroupés défensivement. Nous avons ouvert le score, mais ils sont revenus, avant que nous parvenions à réaliser le break au repos.»
La suite n'a été qu'une promenade de santé: 3-13. «Les buts inscrits par Marino (1), Jamart (1), Hubeaux (1), Gilsoul (2 / photo), Gilson (2) et Henrot (5) sont tombés les uns après les autres. Mon frère, Corentin n'était même pas présent. C'est forcément, pour le moment le match le plus facile de la saison. J'ai ainsi pu offrir une mi-temps à mes deux gardiens, Martin Van Renterghem et Jonathan Degeves.»

RESPECT DES CONSIGNES
Après n'avoir compté qu'une unité d'avance voici un mois sur la zone rouge, Seilles s'est ainsi donné de l'air, avec désormais cinq longueurs d'avance sur MS Marchienne, avant-dernier. «Ce n'est pas négligeable, mais j'attends encore mieux de mon groupe. Cela passe par un respect des consignes plus intense. Si nous avions permis à Esperanto Schaerbeek de revenir de 3-6 à 6-6 dans les cinq dernières minutes, c'est à cause de cela.»
On verra si le message est bien passée auprès des joueurs, même si le prochain match sera compliqué. Ce vendredi 1er décembre, l'équipe accueillera Chamilk P. Bruxelles (2e), qui ne cache pas ses intentions de retrouver le plus rapidement la D2.

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.