N3B: panne sèche pour le Purple Auvelais

La saison du Purple Auvelais avait débuté sous les meilleurs auspices avait une victoire d’entrée sur le score sans appel de 8-0 contre Drenica Namur. Depuis, c’est la panne sèche, avec une sixième défaite de rang (premier tour Coupe de Belgique compris contre la P1 luxembourgeoise du Celtic Nassogne) concédée à Arena Wavre (5-0). «Cette victoire contre Drenica Namur était l’arbre qui cache la forêt», estime le capitaine du «Purple», Kevin Copette (voir photo). «On a affronté, ce soir-là un adversaire affaibli, en manque d’effectif, avec plusieurs piliers absents. Personnellement, je savais que la suite serait plus compliquée. Cela n’a pas  loupé.»

Notre interlocuteur explique les raisons des difficultés rencontrées. «Par rapport à 2017-2018, la série est plus relevée et il manque un peu de qualité dans le groupe. Il est vrai que l’on n’a pas réalisé multiples transferts. La politique du club, c’est la formation. Cela fait quelques matchs que Juliano Corvo et Florent Mouriamé sont incorporés à la sélection. C’est une bonne idée. Ils apprennent vite. Malgré notre défaite face au leader du Mini Star Jemeppe que nous avons tenu en respect jusqu’à dix minutes du terme, Juliano a sorti une grosse prestation. Ils ont le potentiel. Malheureusement pour eux, l’équipe ne tourne pas vraiment. Mentalement, c’est compliqué parfois de relever la tête.»
Pourtant, Kevin Copette pense qu’il ne manque pas grand-chose pour que la machine redémarre. «On ne développe pas un mauvais mini-foot. Par contre, on éprouve du mal à concrétiser nos occasions. La saison passée, Dantine, notre gardien effectuait un gros arrêt et l’on repartait en contre. Cela faisait souvent mouche. Ce n’est plus aussi évident lors de ce championnat. Ce 5-0 dernièrement concédé à Arena Wavre est trompeur. Nous avons eu des possibilités, sans que cela ne rentre. Il nous manquait, de plus notre meilleur buteur (NDLR: auteur jusqu’ici en championnat de huit goals), Dylan Jeanmart. On espère que la chance va enfin un peu nous sourire.»

UN PROCHAIN MATCH CAPITAL

Il en faudra, car il n’y a plus derrière au classement que Drenica Namur, qui toujours avec une bulle au compteur affiche deux unités de retard. «Il faut absolument engranger à nouveau. On bosse pourtant. On bénéficie notamment une fois par mois d’une séance d’entraînement distillé par Hervé Pestiat. C’est vachement intéressant. Le souci, c’est que bon nombre de joueurs, en raison de leur activité professionnelle ne peuvent pas toujours se libérer. Ce sont donc souvent nos éléments de l’équipe B qui en profitent.»

Le prochain match contre AJ Schaerbeek sera très important. «Les Bruxellois comptent le même nombre de points, mais un match de mois. Soit on se relance, soit on s’enfonce un peu plus.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.