N3B: Sulejman de retour à Drenica Namur?

Pour son retour en D3 nationale à l'ABFS, le Drenica Namur a bouclé son défunt championnat en série B à la cinquième place. Un bilan plus que satisfaisant, même si on a cru un moment que les Namurois parviendraient peut-être à se mêler à la lutte au titre, malgré une mise en route laborieuse. Le manque de régularité a fait parfois défaut et les équipiers de Shehnur Beqiri sont quelque peu rentrés dans le rang.

«Malgré nos trois premières rencontres perdues, nous avons su nous ressaisir pour réaliser une belle série de six ou sept victoires d'affilée», explique le joueur namurois, Kushtrim Nimoni (sur notre photo ci-contre). «Nous encaissions pas mal. A l'inverse, le danger offensif pouvait venir de partout. Voilà pourquoi nous avons terminé avec la seconde meilleure attaque de la série (NDLR: 153 buts en 24 rencontres) derrière ASM Etterbeek (4e, 160 buts) et devant le champion de Futsal Evere (152). On ne visait au départ que le maintien vu nos manques de repères à ce niveau que nous avions quitté il y a quelques saisons. Dès lors, au bout du compte, on peut vraiment être satisfait de ce top 5.»
Pour la saison à venir, les Namurois tenteront, dans un premier temps de confirmer. «Les adversaires de la série nous connaissent maintenant et l'effet de surprise ne jouera plus. D'autant que nous repartirons avec le même effectif. Que ce soit moi, mon frère, Leotrim, Shenur Beqiri, Deli Bajraktari,... , nous avons rempilé. Et nous pourrions même être un peu plus forts, puisque Iljaz Arjula devrait reprendre après une suspension. Il ne serait impossible de voir débarquer également Denis Sulejman, avec lequel nous avions forcé voici deux ans le doublé en coupe provinciale et championnat de P1. Il se tâte et n'a toujours pas rempilé au FC Inter Huy (N2B). Malgré tout, nous restons les pieds sur terre. Vu nos hauts et nos bas que l'on connaît chaque saison, on serait déjà heureux de terminer à nouveau dans les cinq premiers, voire faire un peu mieux.»

XHEVDET POUR RELAYER DUBOVCI
On se souvient également que le coach du Drenica, Burim Dubovci, avait été lourdement sanctionné lors du second tour, écopant d'une suspension de trois ans. Malgré tout, il est bel et bien toujours confirmé à la tête de l'équipe. «Nous avions déjà dû faire sans lui lors des derniers matchs de la saison sur le petit banc, mais cela ne nous avait pas empêchés de réaliser des résultats», conclut Deli Bajraktari. «Il continuera donc de nous guider depuis les… gradins.»
Burim Dubovci pourrait toutefois être relayé sur le petit banc par Osdautaj «Dauti» Xhevdet, l'ancien coach des Namurois, qui reprendront les entraînements lundi prochain et débuteront leur championnat le 2 septembre au Better Foot Dinant.

Nicolas TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.