N3D: BF Dinant carbure depuis octobre à une moyenne de champion

Le Better Foot Dinant a terminé en force l'année 2017. Depuis la défaite enregistrée le 13 octobre contre Renove Concept Lambermont (11-2), les «Copères» ont enchaîné sept rencontre sans revers, avec seulement une plume perdue face à LS Bastogne (4-4). Ce 13 sur 14 leur a permis de grimper sur la troisième marche du podium. C'est une sacrée remontée pour des Dinantais, qui avaient entamé laborieusement le championnat: 1 point sur 8. «Ce qui a changé?», s'interroge le coach, Olivier Baudelet (photo). «J'ai enfin pu compter chaque semaine sur un effectif équilibré et quelques retours. Lors des quatre premiers matchs, on s'est retrouvé au mieux à six et aussi parfois sans notre gardien, Justin Delobbe, qui travaille dans un supermarché. Du coup, j'ai dû moi-même m'aligner.

Kevin Héligers, en délicatesse avec une cheville, avait décidé de privilégier le foot. Désormais, Jordan Mayanga s'est remis au diapason et a participé à quelques-unes de nos victoires. Venant de P2, Lou Meurice et Justin Warichet en ont profité pour saisir leur chance. Bertrand Kinif est venu nous donner un coup de main à l'ONU Seraing, alors que j'ai pu compter sur François Weynant lors des deux derniers matchs.»
Résultat? Dinant carbure depuis fin octobre à une moyenne de champion. «Au coude à coude avec ASM Etterbeek, on s'était pris au jeu la saison passée, avant que les Bruxellois ne fassent parler leur suprématie dans la course au titre. Cette fois, malgré notre remontée à la 3e place, on ne se met aucune pression. On continuera de prendre match par match et on verra où cela nous placera au terme de la saison.»

LE LEADER ATTENDU
N'empêche que notre interlocuteur, qui a vu en appel sa sanction de deux journées (quatre au départ) de suspension passée à zéro, suite à un coup de pied donné dans une bouteille d'eau contre Arlon attend impatiemment la reprise, fixée au 19 janvier. «Nous allons affronter des adversaires du début de saison comme Tavigny ou Stavelot, qui nous avaient battus. On veut montrer qu'au complet, nous n'avons peur de personne. Nous attendons aussi le leader de Lambermont, qui nous avait manqué de respect, alors que nous n'étions qu'à cinq et sans gardien. Nous aurons aussi un œuf à peler avec Arlon, qui avait bénéficié d'une erreur arbitrale pour marquer un goal (4-4). On se rendra aussi à Anhée. Malgré leur 1 sur 22, les Mosans sont compliqués à négocier dans leur petite salle. Bref, la motivation ne manquera pas pour le second tour.»
D'ici le 19 janvier, les Dinantais resteront au repos. «Du moins en salle, car les joueurs s'entretiendront via le football. Nous allons juste nous revoir pour disputer un... poker. Ce qui caractérise bien l'esprit familial du club. Quant au championnat, je vois bien  Renove Concept Lambermont, toujours invaincu continuer de jouer les premiers rôles. Pour le reste, c'est ouvert dans une série où l'aspect tactique est parfois oublié par certaines formations.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.