N3D: les joueurs sont chauds au BF Dinant

Comme prévu, BF Dinant répond à nouveau bien présent en Nationale 3D de l’A.B.F.S. Seconds lors du défunt exercice derrière l’inaccessible Herstal 1453, les Dinantais occupent le leadership avec une autre pointure de la série du Boca Juniors Libramont. «Si on se situe en haut de la pyramide, c’est que ça fonctionne», débute le coach dinantais, Olivier Baudelet. «Toutefois malgré notre beau bilan (13 sur 16), il y avait encore moyen de faire mieux. Le nul concédé à Stavelot (2-2), il a été réalisé à six et sans gardien spécifique. Cyril Delaite était absent. C’est Olivier Meyfroidt, joueur de champ, qui a assuré l’intérim. On a malgré tout mené 0-1. Quant à notre unique défaite au Boca Juniors Libramont, on a joué avec notre bonheur. Alors que l’on a eu les possibilités pour passer devant en début de seconde période, c’est l’inverse qui s’est produit. On a manqué de réussite. C’est le sport. Il faut savoir l’accepter.»

Malgré tout, notre interlocuteur est satisfait de ses troupes. «On possède la seconde meilleure attaque derrière Sainte-Marie 87, qui a quand même l’avantage d’évoluer dans une salle aux dimensions plus réduites, augmentant forcément le nombre d’occasions par match. Jordan Mayanga et Jérôme Lambotte (voir photo) alimentent toujours régulièrement le marquoir. On a maintenant retrouvé François Weynant, absent en début de saison, car il préparait un Iron Man. Avec lui, notre jeu est plus fluide. Nous avons un vrai relais. Bastien Wéron réalise une bonne entame de championnat. Il est précieux dans les longues courses vers l’avant. Je n’oublie pas Bertrand Kinif, qui sait faire jouer les autres. Olivier Meyfroidt a apporté une plus-value au groupe. Quant à Kylian Carpentier, il prend doucement ses marques, même s’il n’a pas encore eu énormément de temps de jeu. Si nous pouvions davantage compter sur Jimmy Lenoir, qui défend super bien, ce serait le top. Bref actuellement, tout le monde répond à mes attentes.»

AUBEL PEUT PASSER DEVANT

Une question revient toutefois souvent. Est-ce que le «Better Foot» va cette fois bel et bien jouer le coup jusqu’au bout pour tenter de retrouver la D2? «On aurait pu y prester cette saison, mais le comité a préféré faire marche arrière et renoncer à l’invitation. C’est une décision qu’il faut respecter. Certains joueurs ont été un peu tristes. C’est déjà la 3e fois que l’on termine avec le premier accessit. On était monté à une reprise, mais pas les fois où nous avions terminé derrière Etterbeek et Herstal 1453. Je sens cette fois la motivation des joueurs pour essayer d’être champions. Si tel est le cas, on assumera. Toutefois cette saison, c’est Libramont le favori. Les Luxembourgeois ne cachent pas leurs ambitions de rejoindre la D2. Si on termine deuxième? On sera encore devant un dilemme, même si pas mal de joueurs sont chauds...»

La priorité, c’est d’emmagasiner un maximum, avant le match retour le 31 janvier 2020 contre Libramont. «On espère que les deux équipes seront toujours au coude à coude  à ce moment. Il faudra peut-être aussi compter avec d’autres équipes comme Saint-Jean-Sart Aubel, en embuscade. C’est d’ailleurs notre prochain adversaire. Si les Liégeois l’emportent, ils nous devanceraient. Ils seront donc sûrement très motivés. Je n’aurai pas d’absents, hormis les habituels comme Warichet et Héligers. Ce dernier qui préfère donner la priorité au foot, revenant de blessure.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.