P1: Alemania Taviers fait moins bien que prévu

C’est nanti d’un bilan de 7 points sur 12 depuis 2019 que l’Alemania Taviers s’est rendu au DBS Mettet en P1 de la province de Namur. La défaite n’a pu être évitée (7-4), alors que les Eghezéens ont pourtant eu plusieurs opportunités. «Surtout en début de partie», précise leur coach, Stéphane Decamp. «Après dix minutes, on aurait dû mener 0-4 ou 0-5, si nous n’avions pas galvaudé autant de face à face avec le gardien.

Nous avons pourtant ouvert le score. Sur deux contres, on s’est fait surprendre: 2-1. Nous avons encore loupé. A 3-1, notre gardien et mon fils, Kevin Decamp, à qui j’avais demandé de jouer plus haut dans le jeu en possession de balle a été expulsé (carte jaune) au milieu de terrain, après avoir manqué un contrôle. C’est Fabio Rinaldi, joueur de champ qui a repris le poste. Mais nous n’avions plus de banc. L’écart s’est creusé, même si à 6-4, on a encore obtenu une énorme possibilité, de nouveau ratée.»

L’équipe se retrouve onzième, alors que notre interlocuteur attendait mieux de celle-ci. «Si nous avions été au complet chaque semaine, nous aurions assurément joué le top 5. Les sept joueurs de base de mon noyau ont souvent changé. On a dû faire face à la blessure d’Arnaud Malotaux, qui en raison d’une opération des ligaments croisés est resté un an sans jouer. Il a seulement repris en janvier. Nous n’avons pas toujours pu compter sur Amaury Lanoy, notre buteur, assez fragile et qui de plus, doit travailler très tôt parfois le samedi matin.»

Le groupe a toutefois accueilli trois éléments en cours de championnat. «Julien Dubois, Yassine Bouhjar et David Piot nous ont rejoints. Le souci, c’est que j’ai dû souvent les aligner ensemble et comme ils étaient nouveaux, cela manquait parfois d’automatismes et de cohésion. On commence, néanmoins progressivement à en récolter les fruits."

ÉVITER LA DOUZIÈME PLACE

L’objectif est simple pour cette fin d’exercice. Vite grappiller les points nécessaires pour éviter toute mauvaise surprise. «Vu la position délicate de nos représentants namurois en N3D de l’A.B.F.S., il faudra peut-être terminer au-dessus de la 12e place pour assurer le maintien. On affronte, dans dix jours Petite-Chapelle, qui occupe cette position. Pas question de se louper. On aura encore deux matchs dans notre salle: contre NP Auvelais, qui bien que sur le podium ne souhaiterait pas rejoindre la D3 et MFC Gourdinne, qui d’ici là sera, à mon avis, sauvé. On a tout en main pour arriver à nos fins.» Et ainsi retrouver quelques ambitions pour 2019-2020. «Je serai toujours à la tête de l’équipe pour fêter les trente ans du club. Deux joueurs de la P2A de Squadra Vedrin nous rejoindront en cas de maintien. On espère alors pourvoir jouer le top 5 pour de bon et aller le plus loin en coupe provinciale.»

En parlant de cette compétition, l’Alemania Taviers s’est qualifié pour les quarts de finale de l’épreuve en éliminant (5-4) la P3 du Betis Tamines/Aiseau. «La suite sera compliquée, puisqu’on va désormais en découdre avec MFC Namur United, deuxième en P1.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.