P1 Namur: Loch Ness Jemeppe concède sa 2e défaite contre Florennes United, qui relance la course au titre

C'était le dernier choc de 2016 en P1 namuroise avec le leader toujours invaincu, Loch Ness Jemeppe, qui recevait son dauphin, Florennes United. Avec trois points d'avance pour les locaux et un match de moins, ces derniers avaient l'opportunité de prendre déjà à mi-parcours une option sur le titre, en reléguant, aux points perdus, leurs rivaux à sept longueurs. Il en a été tout autrement. Les «Aviateurs» ont relancé le suspense. Tout avait pourtant mal débuté lorsque le marquoir a renseigné 2-0. On pensait les Basse-Sambriens partis pour une promenade, mais la réplique signée Jadoul dans la foulée sonnait le réveil des Florennois. La tendance s'inversait en fin de période, sans que le score n'évolue.

Rassemblés dans un coin de la salle pendant la pause, les frangins Collinet et leurs équipiers revenaient plus déterminés que jamais pour renverser la vapeur. Surpris, Jemeppe ne parvenait plus à retrouver son jeu fluide de début de match. A l'inverse, les «Unionistes» se montraient nettement plus conquérants dans la conquête du ballon. Logiquement, les visiteurs égalisaient et prenaient même l'avance en l'espace d'une minute sur un superbe coup franc placé de Xavier Helson. Ce dernier réalisait le break à quatre minutes du terme, obligeant Anthony Miceli à se muer en gardien-volant. Florennes en profitait pour tuer tout suspense. Le dernier but transformé sur penalty par Bisanti n'était qu’anecdotique.
Après son élimination en Coupe de Belgique au premier tour par les pensionnaires de P2 liégeoise du KV Minerois, Jemeppe trébuchait pour la première fois en championnat. Les absences de Yohan Motte et Boris Delcommène auront pesé dans la balance.
«Après une entame de match rêvée, nous avons perdu le rythme», reconnaît Dylan Barzin. «On s'est relâché. Inconsciemment, nous avons certainement pensé qu'à 2-0, le plus compliqué était fait. Les Florennois que nous avions battus chez eux (NDLR: lors du premier match le 9 septembre sur le score de... 3-6) ont mis un temps à s'adapter à notre salle plus vaste, mais une fois au point, ils ont commencé à nous bousculer progressivement. Leur reprise en est le parfait exemple. Ils en voulaient beaucoup plus. A 2-4, il fallait tenter quelque chose. Notre option du gardien-volant n'a pas porté ses fruits.»

JEMEPPE GARDE SON SORT EN MAIN
Voilà Florennes revenu à une longueur, mais toujours avec un match de plus. «On ne va pas tout remettre en question après cette défaite. Seul juste avant Bois-de-Villers était parvenu à nous tenir en échec. Rien de grave: on garde notre sort en main avant le derby ce vendredi aux Panthers d'Auvelais (8e). C'est l'occasion de se relancer pour terminer le plus haut possible.»
Du côté florennois, on se montrait fier de ce coup de maître réalisé. «Soit on se relançait, soit on laissait la voie royale aux Jemeppois», résume Guillaume Collinet. «A 2-0, notre début de match n'augurait rien de bon. On a eu la chance de revenir dans la foulée à 2-1 et de prendre conscience de nos moyens. Nous sommes montés en puissance tout au long du match. La clé était de laisser le moins possible l'initiative à l'adversaire dans la construction et leurs combinaisons. On l'a superbement fait après la pause en nous montrant aussi plus agressifs.»

FLORENNES JOUERA A FOND
De quoi regretter un peu le début de championnat chaotique. «On a démarré par un 4 sur 8 en raison de nos préparations respectives au football, notamment avec Flavion en P1. Dommage, sinon on aurait pu franchir 2017 en tête, mais l'important était de ne pas laisser Jemeppe s'envoler. Ce succès est important pour la confiance. Nos jeunes, tels Jadoul et Fraiture montrent qu'ils sont là. On va jouer le coup à fond.»
On se souvient toutefois que les Florennois, seconds du défunt exercice, avaient finalement décliné l'invitation à rejoindre la D3. «Cela car nous n'étions pas champions. Si tel était le cas en fin de saison, nous assumerions. Mais Jemeppe demeure bel et bien le favori pour cette promotion. On pense toujours à la coupe provinciale, qui reste quelque chose de particulier pour le club. Nous avons disputé quatre finales de suite pour soulever une fois le trophée.»

LOCH NESS JEMEPPE: 3
FLORENNES UNITED: 6
Buts: 4e Jon. Delcommène (1-0), 7e Barzin (2-0), 9e Jadoul (2-1), 33e A. Collinet (2-2), 34e Helson (2-3), 46e Helson (2-4), 47e Jadoul (2-5), 48e G. Collinet (2-6), 49e Bisanti sur penalty (3-6).
Loch Ness Jemeppe-sur-Sambre: Thomas Siscot (gardien), Giuliano Bisanti, Romain Brouir, Dylan Barzin, Jonathan Delcommène (capitaine), Anthony Miceli, Brice Ficheroulle, Aurélien Hody, Jordan Delcommène; Marc Duvivier (coach), Abdeslam Abarhoune (préposé à la table).
Florennes United: Steve Ninnin (gardien), Nicolas Adam, Julien Gérard (capitaine), Xavier Helson, Antonin Collinet, Guillaume Collinet, Dorian Jadoul, Anthonin Fraiture.
Carte jaune: 43e Fraiture.
Arbitre: Bolain.

Nicolas TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur la page Facebook officielle de la LFFS en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.