Finales des coupes provinciales 17/28: doublé et apothéose pour Florennes UTD avant le grand saut en D3

Le centre des sports de Gedinne a accueilli les sept finales de la coupe provinciale namuroise 2017/2018. Le moment le plus attendu était forcément celle pour équipes premières qui opposait Florennes United, finaliste pour la cinquième fois et promu en D3 nationale à l'ABFS via le titre de P1, au Red Devils Auvelais, montant parmi l’élite namuroise, qui avait perdu la finale précédente aux prolongations face au Loch Ness Jemeppe, cessant ses activités. La logique voulait ces dernières campagnes que le champion de P1 réalise le doublé (Loch Ness Jemeppe, Noujoum Namur, Drenica Namur,…). Cette tradition a été respectée. Pourtant, cela n’a pas été une partie de plaisir pour les Florennois qui, menant confortablement 4-0 au repos, ont bien failli se faire rejoindre.

Avec Christophe François de la partie et Julien Gérard, blessé, qui officiait comme coach, à l’instar de son papa lors de la précédente et unique victoire en 2014, Florennes United a pourtant pris un départ de choix en ouvrant la marque après sept minutes. Les échanges étaient jusque-là partagés, même s’il a fallu un retour de Francotte sur sa ligne sur un tir de Heslon pour éviter, à la 12e le break. La fin de la première période est assurément le tournant de ce duel. Entre la 22e et la pause, le score est passé à 4-0. Même si Fournier et Mascaux ont ensuite touché le cadre avant le changement de côté, pour beaucoup, le match était plié.

LES «RED DEVILS» DE RETOUR DE 4-0 A 4-3

Erreur. Les «Red Devils» emmenés par leurs maîtres à jouer, Mascaux et Warnier réduisaient directement l’écart à deux goals dès la reprise. Le vent allait-il tourner? En tout cas, le 4-3 signé Fournier à la 33e allait semer le doute dans le camp florennois, pourtant encouragé par une cinquantaine de supporters des plus bruyants. Les Auvelaisiens multipliaient alors les assauts. Il fallait une première parade de Ninnin pour empêcher l’égalisation. Ce dernier se montrait encore à son avantage dans la foulée, lorsque Mascaux, profitant d’une perte de balle d’Adam, se présentait seul face à lui. Le temps pressait. Mascaux se muait en gardien volant à six minutes minutes du terme en possession de balle pour tenter de forcer les prolongations. Malheureusement pour les futurs pensionnaires de P1, elles n’allaient jamais arriver.

DEUXIEME SACRE EN CINQ FINALES

C’est même l’Hanzinellois Helson, un des hommes en vue de cette finale, qui trouvait sur l’ultime occasion l’extérieur de la latte. C’est avec soulagement que Florennes accueillait le coup de sifflet final de la paire arbitrale exemplaire Laviolette-Klemzack. La fête pouvait battre son plein pour les «Aviateurs», qui ont ainsi enchaîné les chants de victoire et les danses à l’extérieur de la salle sous les fumigènes de circonstances.
C’est le deuxième sacre en cinq finales pour Florennes qui, renforcé la saison prochaine par les arrivées des frères Delcourt, Maxime et Alexandre (présent comme supporter), ainsi que celle du retour de Damien Raskin (Impak Chaumont-P4), que les «Unionistes» découvriront pour la première fois de leur histoire débutée en 2007 la D3. Quant aux «Red Devils», ils auront vendu chèrement leur peau. Avec Yohan Motte, Boris Delcommène et Dylan Barzin débarquant du Loch Ness Jemeppe et malgré le départ de Quentin Furnémont, l’équipe aura fière allure en P1.

ÂGES DE HEER ET ALEMANIA TAVIERS AUSSI A LA FÊTE

Le futur champion est-il déjà trouvé? Ce serait aller vite en besogne. Sans trop se mouiller, on devrait voir les Auvelaisiens de nouveau jouer les premiers rôles, eux qui espèrent à leur tour retrouver en D3 en 2019-2020 Florennes United, si le maintien est d’actualité du côtés des «Bergeots». En tout cas, de là-haut, David Laloux, équipier au football de plusieurs Auvelaisiens et disparu en novembre 2017, aura pu apprécier le flocage spécial des maillots pour cette finale avec son numéro (26) et son nom.
On félicitera aussi les équipes de Âgés de Heer C et d’Alemania Taviers, qui ont respectivement dû avoir recours aux prolongations pour leur sacre respectif en équipes réserves et vétérans. Chapeau aussi aux organisateurs de Gedinne United et du FC Beauraing, dont la collaboration aura été sans faille.

LE TECHNIQUE DU CHALLENGE «JEAN-PIERRE LURKIN»

FLORENNES UNITED: 4

RED DEVILS AUVELAIS: 3

Buts: 7e D. Jadoul (1-0), 22e Horé (2-0), 23e Helson (3-0), 24e G. Collinet (4-0), 26e Warnier (4-1), 27e Fernémont (4-2), 33e Fournier (4-3).

Florennes United: Steve Ninnin (gardien), Dorian Jadoul, Xavier Helson (capitaine), Guillaume Collinet, Antonin Collinet, Nicolas Adam, Simon Horé, Eric Jadoul, Christophe François; Julien Gérard (coach), Victoire Ponlot (déléguée).

Red Devils Auvelais: Thomas Siscot (gardien), Jérôme Chiuch (capitaine), Jordan Fournier, Rémi Warnier, Tony Mascaux, Jordan Delcommène, Brice Ficheroulle, Dorian Ficheroulle, Malcome Francotte, Quentin Fernémont; Eric Guillaume (coach).

Arbitres: Klemzak et Laviolette.

Voici les autres résultats de la soirée:

>>Diablotins

Gedinne UTD (2e)-FC Beauraing (1er) 4-13

>>Préminimes

FC Beauraing (1er)-RAEC Sclayn (2e) 2-4

>>Minimes

RAEC Sclayn (1er)-Deportivo Neffe (2e) 2-9

>>Cadets

Deportivo Neffe (1er)-MB Beauraing (2e) 6-0

>>Vétérans

New Panthers Auvelais (1er)-Alemania Taviers (2e) 6-7 après prolongations

>>Réserves

FC Namur C (1er-P4C)-Âgés de Heer C (1er-P3C) 5-6 après prolongations

NICOLAS TOUSSAINT

Retrouvez l'album photos de ce match sur le site officiel de la "Province de Namur", www.fesnamur.be, en cliquant ici

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.