P1: JP-CJ Leuze retrouve la P1 sans se prendre la tête

Ce dernier est aussi devenu le nouveau président du club. «Maxime Delvigne, qu’on ne voyait plus trop a voulu céder le témoin. Son successeur était prévu. Comme il ne s’est pas désaffilié d’Alemania Taviers, il a fallu trouver quelqu’un d’autre. Vu que personne ne se proposait vraiment, j’ai accepté de reprendre le rôle, avec Emilie Chavée comme correspondante qualifiée.»

Pour ce retour en P1, le noyau n’a pas connu de réel chamboulement, même si Kenji Rubay et Simon Kaiser ne sont plus là. «Et l’on ne s’est pas renforcé, en tout cas pour l’instant. On devrait bientôt affilier deux ou trois joueurs. Nous avons un effectif qui peut déjà tenir la route comme cela, avec quelques joueurs de foot de la région comme David Monteleone, Aurélien Hernalsteen ou encore Meyric Catinus, actif actuellement avec la JS Tamines, qui cartonne en P1. Nous pouvons toujours compter également sur Raphaël Rosseel dans la cage, qui était monté avec Sun Eghezée en D3 en 2008. Il avait ensuite rejoint, avec Steve Albert, le MF Namur en D2, qui avait peu de temps après mis la clé sous le paillasson.»

UN BILAN D’UN POINT SUR 4

L’équipe (vainqueur de la coupe provinciale en 2002 sous la dénomination de CJ Leuze) a débuté sa saison par un partage contre Bois-de-Villers (4-4) et s’est inclinée, vendredi dernier, au MFC Ciney (4-3). «On espérait entamer notre campagne par une victoire, mais nous avons raté de trop face à Bois-de-Villers. A Ciney, je n’étais pas là. On m’a expliqué que l’on avait mené deux fois au score, avant que les Cinaciens ne passent devant à 3-2. Nous avons réussi à recoller et on s’est finalement pris le but fatidique à trente seconde du coup de sifflet final.»

Au repos ce prochain vendredi, Leuze se rendra à Walcourt le lundi 30 septembre pour affronter MFC Gourdinne, qui n’a toujours pas débloqué le compteur. «On ne va pas se prendre la tête cette saison, comme les précédentes d’ailleurs. On joue juste pour le plaisir et parfois, certains apprennent le nom de l’adversaire le jour du match. On va quand même essayer de se maintenir, même si les inconnues sont nombreuses.»

NICOLAS TOUSSAINT

Google-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire franais en Arabic  Traduire  en Arabic  Traduire  en Croate Traduire  en Tchque  Traduire  en Danois Traduire  en Finlandais  Traduire franais en Grec Traduire  en Hindou  Google-Translate-English to Japonais BETA Traduire franais en Korean BETA  Traduire  en Norvgien Traduire  en Polonais  Traduire  en Roumain Traduire  en Suédois
Copyright 2016 L.F.F.S. -Namur / Xavier WEYLAND - Tous droits réservés.